barre actualités

Document sans titre

Histoire d'Edea II

Créée le 24 Avril 2007 par décret présidentiel N° 2007/117 du 24 Avril 2007, la Commune d’Arrondissement d’Edéa IIème est l’une des quatre nouvelles unités territoriales décentralisées issue de l’éclatement des ex Communes Rurale et Urbaine d’Edéa. Elle est localisée dans la Région du Littoral, Département de la Sanaga Maritime.
La Commune d’Arrondissement d’Edéa IIème (CAED 2) est située sur la route nationale n° 2 à environ 300 m du carrefour BIlalang sur l’axe lourd Douala-Yaoundé. L’immeuble siège provisoire de la CAED 2 occupe deux bâtiments de la Cité des Cadres de l’ex-Cellucam. Elle est limitée au nord par les cours d’eau Loloma, Ekem et Mang à proximité du village Poutloloma 1; au sud par le fleuve Sanaga avec les quartiers Malimba Farm et Bilalang Pont; à l’est par le fleuve Sanaga avec les villages tels que Dissat et Masseng et à l’ouest par le lac Ossa à proximité du quartier Ekitè Village pilote.
Le ressort territorial de cette circonscription administrative couvre trois cantons à savoir:

  • Le canton Ndogbianga composé de huit (8) villages (Dikous, Dissat, Malo, Masseng, Ndjong, Ngonga, Poko et Poutloloma 2);
  • Le canton Malimba composé de onze (11) quartiers et villages qui sont (Malimba 1, Malimba 2, Malimba Urbain, Malimba Farm, Ekitè 1, Ekitè 2, Ekitè 3, Ekitè Village Pilote, Bilalang Pont, Cité Bilalang et Mangombè) ;
  • Le village Poutloloma 1 du canton Logngasse.

L’histoire des peuplements de la CAED 2 est marquée par trois grands groupes ethniques qui sont respectivement les Bassa, les Malimba et les Bakoko. Le caractère hospitalier d’une de ces ethnies a permis un brassage de tribus tels que les Banen, Peuls, Beti, Douala, Abo’o, Anglophones, Yambassa et Baka qui représentent une population totale estimée à environ 11 976 âmes (d’après les statistiques du recensement général de 2003).

La Commune d’Arrondissement d’Edéa IIème est issue du découpage administratif des ex Communes Rurale et Urbaine d’Edéa. Elle se rattache à la nouvelle unité administrative qui est la Sous-Préfecture d’Edéa IIéme, elle également nouvellement créée dans le Département de la Sanaga Maritime. L’environnement administartif limitrophe de la CAED 2 est constitué au Nord par la Commune d’Arrondissement d’Edéa Ier, au Sud par la Commune de Dibamba, à l’Ouest par la Commune de Dizangue et à l’Est par la Commune de Massock Songloulou.

La population de la CAED 2 a une superficie de 751 025 67 Km2 est estimée à plus de 25000 âmes présentant les caractéristiques suivantes:

  • Un taux de croissance en zone urbaine estimée à 25,60% comparativement au taux de 23,98% observé en zone rurale;
  • Une population urbaine représentant une proportion de plus de 70% de la population totale regroupée autour de quelques pôles urbains, en particulier les quartiers Ekitè et Malimba;
  • Une population rurale qui tend à décroître en particulier dans les villages les plus enclavés tels que Masseng et Ndjong;
  • Une répartition inégale sur l’ensemble du territoir de l’Arrodissement se traduisant par des densités variant selon les quartiers et villages. Les plus peuplés sont les quartiers d’Ekitè et de Malimba avec une densité moyenne inférieure à 20 hab/km2.
  • Une population relativement jeune dont l’âge moyen est de 22 ans et dont la moitié a moins de 18 ans.
  • La zone urbaine se caractérise par un taux de natalité plus faible égale à  34,60% comparativement à un taux de 35,98% enregistré en zone rurale;
  • Un taux de mortalité observé en milieu urbain est de 9% contrairement au taux de 12% observé en milieu rural.
  • Un taux de morbidité évalué à 35% en zone urbaine alors qu’il est de 21% en zone rurale.